Comment choisir sa caméra de surveillance ?

Sommaire:

Les systèmes de vidéosurveillance extérieure, qui sont destinés à surveiller de grands espaces ouverts, sont fondamentalement différents des systèmes de vidéosurveillance intérieure, qui sont adaptés à des plans beaucoup plus petits.

Après avoir choisi les dispositifs les plus adaptés aux besoins individuels, il est nécessaire de procéder à quelques étapes préparatoires pour optimiser les étapes suivantes.

Tout d’abord, il est nécessaire de déterminer les emplacements idéaux pour le montage des caméras de sécurité, en tenant compte de la taille, de la structure et du contexte de la zone à surveiller.

Il est donc judicieux de déterminer le nombre de caméras à utiliser et les points critiques où les placer : les portes et les fenêtres sont toujours les cibles les plus attrayantes pour les cambrioleurs.

Après ces aspects, il faut choisir le type d’instruments, qui peuvent être analogiques ou sans fil : dans le premier cas, ils sont équipés de deux câbles (l’un pour l’alimentation et l’autre pour les signaux vidéo), alors que dans le second cas, il suffit d’avoir une connexion au web.

Une installation correcte des caméras vidéo extérieures présuppose également le choix d’un enregistreur, qui peut être un DVR pour les installations analogiques ou un NVR pour les installations IP.

Quel que soit le modèle choisi, les caméras de vidéosurveillance doivent être convenablement câblées pour permettre une connexion correcte au centre d’exploitation.

Meilleures caméras d’extérieur : comment choisir entre le wifi et le filaire ?

En fonction des différentes technologies utilisées, les caméras extérieures peuvent être de deux types :

filaires, qui impliquent un câblage traditionnel ;

le wifi, qui n’utilise pas de câbles électriques mais repose sur le réseau.
Les dispositifs sans fil, qui sont connectés à Internet, offrent une vue en direct sur n’importe quel appareil tel qu’un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable.

En outre, les systèmes de ce type sont les meilleurs du point de vue de la praticité, car ils évitent les travaux invasifs sur les murs et les sols pour poser les câbles dans les différentes pièces.

Il existe des produits d’entrée de gamme offrant d’excellentes performances et fonctionnalités, notamment une portée wifi adaptée au contexte, un accès rapide à Internet, une alimentation électrique adaptée et un espace de stockage suffisamment grand.

Les caméras analogiques, qui fonctionnent avec la présence de câbles électriques, permettent un travail extrêmement ponctuel et de qualité, en profitant de la connexion directe à des sources d’énergie constamment disponibles.

Dans ce type d’installation, on utilise des capteurs extrêmement simplifiés qui garantissent des performances de très bonne qualité et, bien que leur coût initial soit généralement plus élevé que celui d’autres modèles, leur maintenance est bien moindre.

Lire aussi  Comment régler un détecteur de mouvement extérieur ?

Avec de tels dispositifs, il est possible de surveiller la situation logistique de la maison en l’absence des propriétaires, afin de déjouer l’entrée des intrus.

Ces dispositifs ont également un effet dissuasif efficace sur les criminels, car la simple vue des caméras extérieures contribue à décourager les cambrioleurs de pénétrer dans la propriété.

Le choix entre les caméras filaires et sans fil dépend principalement des besoins personnels du consommateur et du type d’utilisation qu’il entend faire de ces appareils.

Caméra extérieure sans fil : avantages et inconvénients

Les caméras extérieures sans fil sont des systèmes de vidéosurveillance extrêmement faciles à installer. Elles permettent de placer des capteurs à pratiquement n’importe quel point critique du bâtiment, car elles ne fonctionnent que via une connexion web.

Par rapport aux modèles traditionnels, les modèles sans fil n’impliquent aucun câblage car ils utilisent des ondes radio supportées par un réseau GSM ou la technologie wifi.

Les accessoires de ce type sont capables d’enregistrer tout ce qui se passe dans une zone prédéfinie, de jour comme de nuit, et, comme ils sont sans fil, ils sont alimentés par des batteries rechargeables qui garantissent une excellente autonomie.

En plus de toutes ces conditions avantageuses, il faut rappeler leurs fonctions intelligentes (smart), étant un type de vidéosurveillance qui peut être connecté à la domotique.

Le seul inconvénient de ces installations est lié à la dépendance étroite au signal wifi, qui bloquerait instantanément le fonctionnement du système de vidéosurveillance en cas de défaillance.

 

Caméra extérieure filaire : avantages et inconvénients

Les caméras extérieures filaires garantissent un programme de vidéosurveillance permanent, grâce à leur connexion à l’électricité.

 

Outre le dispositif central, il existe de nombreux connecteurs reliés entre eux par des câbles, qui contribuent à la mise en place d’un système de vidéosurveillance complet et polyvalent connecté au dispositif numérique correspondant.

 

Ces systèmes de surveillance exploitent le mécanisme d’action d’un ou plusieurs capteurs diurnes et nocturnes, qui détectent la présence de silhouettes inhabituelles dans une propriété.

 

Comme elles ne doivent pas dépendre des fonctions de la batterie, les caméras extérieures filaires fonctionnent en continu.

Outre ces caractéristiques avantageuses, il ne faut pas oublier certains inconvénients de l’installation de caméras de vidéosurveillance filaires, comme la nécessité de travaux de maçonnerie invasifs pour placer les câbles électriques, les coûts d’installation et les travaux d’entretien qui doivent être assez fréquents.

Camera de surveillance sans Internet : Inconvénients

En l’absence de connexion wifi, il est possible d’utiliser un système de vidéosurveillance avec des caméras sans internet : un exemple de vidéosurveillance connectée au réseau est celui des caméras IP, qui sont constamment connectées à l’internet.

Lire aussi  Quelle température mesurer avec une caméra infrarouge ?

Cependant, toutes les zones ne sont pas couvertes par le signal du réseau ; par conséquent, dans ces cas, le plus grand inconvénient est que le système de vidéosurveillance ne peut pas être utilisé tant que l’Internet n’est pas disponible.

Une solution alternative pour contourner cet obstacle consiste à installer des systèmes de surveillance avec câblage interne, tels que des caméras analogiques, qui permettent d’enregistrer des images sans son. Vous pouvez aussi opter pour une alarme antivol mixte, qui combine des dispositifs filaires et sans fil en une seule solution.

Le faible coût, la polyvalence et la facilité d’installation sont les principaux aspects positifs de ces systèmes d’alarme, tandis que les inconvénients de l’utilisation de caméras sans Internet concernent le manque de personnalisation des différents systèmes, la faible fonctionnalité sur de longues distances et l’encombrement dû à la présence de câbles.

Les autres aspects négatifs sont l’espace d’enregistrement limité et la nécessité d’un champ 3G/4G.

Le kit de caméras wifi d’extérieur indispensable pour votre sécurité

Un kit de vidéosurveillance avec des caméras extérieures sans fil est un excellent support pour une protection extérieure efficace.

Dotées d’une résolution vidéo full HD de 1080 pixels, de fonctions audio HQ et d’un cloud illimité, ces caméras de surveillance sont équipées d’un détecteur de mouvement et de fonctions de discrimination pour reconnaître les personnes et les animaux non menaçants. Pour ceux qui vivent à la campagne ou qui ont des animaux de compagnie, il est essentiel de disposer d’une alarme antivol immunisée contre les animaux de compagnie afin d’éviter le déclenchement de fausses alarmes.

Ceux qui ont l’intention d’utiliser de fausses caméras doivent savoir précisément que ces instruments, qui n’ont qu’un effet dissuasif, ne permettent d’enregistrer aucune image et n’offrent donc aucune preuve concrète en cas de vol, d’effraction ou de vandalisme sur les bâtiments.

Il est toujours risqué d’opter pour une alarme anti-effraction à faire soi-même, car ces systèmes d’alarme doivent être installés par des professionnels expérimentés et compétents, qui sont également en mesure de fournir un service après-vente adéquat.

La législation actuelle sur la vidéosurveillance privée exige la pose de panneaux indiquant la présence de caméras de surveillance à proximité des zones où cette activité est exercée.